Un CV efficace pour la reconversion pro

Si vous n’avez pas d’expérience dans le domaine recherché, pas de panique ; il existe des méthodes qui ont fait leur preuve.

La méthodologie va vous permettre de redonner de la cohérence entre le titre de votre CV et vos expériences professionnelles, d’éveiller l’attention du recruteur, et enfin de lui montrer que vous êtes la personne qui fera le mieux ce qu’il vous demande.

La plupart des gens répertorient bêtement les tâches qu’ils ont exécutées, ça et là, au cours de leur expérience professionnelle. Ils ne le savent pas, mais les recruteurs ne sont pas tellement attentifs à ces descriptions. Ce dont ils ont besoin, c’est d’être rassuré sur les compétences du candidat.

De plus en plus, les tâches ne sont pas clairement définies, aussi, un comptable fera parfois de la vente, un vendeur fera parfois de la logistique, etc, etc. Cette pluradisciplinité des postes facilitera la réorientation.

Les étapes à suivre, pour vous donner toutes les chances de trouver un poste intéressant dans le domaine dans lequel vous souhaitez vous réorienter :

1 – Listez toutes vos expériences (professionnelles ou personnelles) : l’idée est de ratisser le plus large possible

2 – parmi ces expériences, listez toutes les tâches que vous avez effectuées

3 – cherchez une offre d’emploi dans le domaine recherché, et essayez, le plus possible de la caser dans une de vos expériences (même si cela a été fait dans une très courte durée, ou bien dans la vie personnelle). Si vraiment vous n’arrivez pas à trouver ; envisagez de faire un petit peu de bénévolat dans le domaine concerné, ou bien, proche du domaine concerné

4 – Faites un tri : ne gardez que les tâches qui ont un rappel avec le poste recherché

5 – Réfléchissez à votre meilleur score : quelque chose de grand (et d’inhabituel) que vous avez accompli ; quelque chose qui vous départage des autres.

Exemples : ‘Traitement de 40 dossiers en une journée’, ‘Prise du poste de responsable pendant sa période de congés’.

Quelque chose dont vous êtes fier, et qui montre que ‘vous valez plus que les autres’

Il faut évidemment mettre la modestie de coté, quand vous êtes à cette étape !

6 – Mettez en avant vos ‘meilleurs scores’. Parlez en dans votre lettre de motivation.

7 – optionnel : si vous cherchez un poste dans un domaine très éloigné du votre, vous aurez besoin d’utiliser les réseaux sociaux pour avoir accès à des postes tellement intéressants qu’ils sont pourvus via le réseau avant d’être publiés.

Vous souhaitez être accompagné, coaché ? Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement entièrement pris en charge par le CPF et confidentiel si vous êtes en poste. Laissez nous vos coordonnées.

  • Beaucoup ont réussi à changer de métier suite à notre accompagnement ‘Aide à la réorientation’

    Cet accompagnement est entièrement pris en charge par le CPF et confidentiel. Vous bénéficiez de 16 h d’accompagnement, échelonnés sur env. 1 mois.

  • Programme de ce coaching

  • Optionnel : Bilan d’orientation afin de savoir pour quel(s) métier(s) vous êtes fait(e)
  • Accompagnement ‘Faire un CV efficace’ pour le(s) poste(s) qui vous intéresse(nt)
  • Accompagnement ‘Trouver un travail – de manière classique et via les réseaux sociaux’ pour dans votre domaine de réorientation
  • Optionnel : Aide au montage d’un dossier CPF de transition pour obtenir le financement d’une formation de réorientation

  • Vous êtes accompagné par une coach professionnelle ; coach ICF ou psychologue
  • Lieux :
    Paris 14eme (Rue de l'Abbé Carton)
    Paris 11 eme (Passage Dumas)
    Neuilly sur Seine (Rue Madeleine Michelis)
    Lyon / Ecully (Chemin du Moulin Caron)
    Toulouse (Boulevard Maréchal Leclerc)
    Aix en provence (Rue de la petite duranne)
    Marseille (diff arrondissements)
    Cagnes sur Mer (Avenue Auguste Renoir)
    Sophia Antipolis / Antibes (Chemin de la Peyregoue)
    Mandelieu (Avenue Janvier Passeo)
    Autres : Skype (Chez vous)

Anne, 59 ans, cumule les petits boulots depuis une 10 aine d’années. Et pourtant, elle avait fait des études quand elle était jeune. Comment en est elle arrivé là ?

Au départ, elle travaille comme secrétaire dans un cabinet de notaires, tout se passe bien, mais, au bout de 30 ans de bons et loyaux service, l’entreprise ferme et licencie Anne. Inscrite à Pole Emploi, Anne réalise qu’elle est en quelque sorte ‘dépassée’ par l’informatique ; dans son ancienne entreprise, tout se faisait encore à la main ; alors que toutes les offres d’emploi stipulent une obligation de maitriser office (word et/ou excel). Anne demande alors une formation en bureautique à Pole Emploi ; sa demande est acceptée. Le jour où elle arrive à sa formation, c’est une énorme douche froide : l’organisme de formation annonce qu’ils ne peuvent former que 12 personnes, sur les 40 qui se présentent. Malheureusement Anne doit repartir ; et perd tout espoir de se former, et du coup de trouver un travail.

[il est important de se renseigner par soi même car les entreprises ne prennent pas le temps d’informer leurs salariés. Un salarié peut très facilement se former quand il est en poste – même si c’est difficile du point de vue de l’emploi du temps- alors qu’une fois à Pole Emploi, les possibilités se réduisent énormément ; car Pole Emploi est beaucoup plus limité financièrement que les OPCAs. Idéalement, si Anne avait été bien renseignée, elle aurait utilisé son CPF pendant qu’elle était encore en poste. D’une manière générale, il est important aussi d’avoir conscience que c’est de votre responsabilité de vous maintenir à jour des compétences ; car l’employeur le fera rarement pour vous]

Anne décide alors de prendre un peu tout ce qu’elle peut. Elle se met à travailler pour la grande distribution ; début du travail à 4h pour la mise en rayon. Impossibilité de prendre ses pauses. Puis, elle prend une mission en interim dans la restauration. Elle doit porter de lourdes chaises, ce qui lui provoque une descente d’organes. Son médecin lui interdit formellement de continuer à porter des objets lourds.

Anne déprime, et laisse passer les mois. Au bout d’un moment, elle arrive bientôt à la fin de se période d’indemnisation. Le stress monte, elle se met à essayer de trouver de l’aide auprès de ses amies. L’une d’elle, qui a suivi un bilan de compétences il y a peu, lui explique la manière de faire pour faire un CV compétitif. Elle-même venait d’Angleterre et avait dû chercher un travail en France il y a peu de temps. Anne au départ est sceptique ; elle n’est pas habituée à se mettre autant en avant sur un CV. Elle pensait que le CV ne faisait que retracer ses expériences ; elle découvre une toute autre manière de faire. Progressivement, elle se laisse convaincre, et suit les conseils de cette amie ; qui s’est faite récemment coacher.

Elle arrive à décrocher un entretien, pour un poste de secrétaire, et parvient à obtenir le poste. Certes, ce n’est qu’un CDD, mais le fait de retrouver un travail va lui permettre de suivre enfin une formation en bureautique, et espérer transformer le CDD en CDI.

[De manière générale, si ce qu’on entreprend n’aboutit pas, c’est qu’on doit changer quelque chose.. L’aide extérieure – que ce soit par un organisme de formation ou par des proches – se révèle très importante]

Vous pouvez nous laisser vos coordonnées, nous vous contacterons.




Organisme de Formation N 930 606 623 06 | PARIS | NEUILLY SUR SEINE | LYON | TOULOUSE | MARSEILLE | MANDELIEU | ANTIBES | CAGNES SUR MER
Copyright © 2019 TIMETO. All rights reserved